Apr 1, 2014

Discover 87mm and Chance Chance


De nos jours tout le monde peut crée une marque de vêtement, plus besoin d’avoir fait des études de mode, mais pour se lancer il faut au moins avoir un véritable sens de l’esthétique ainsi que des idées futuriste.
Ici il ne s’agit pas de véritable créateur à proprement parlé car les créateurs de 87mm et de la marque Chance Chance sont des beaux grand hommes avec un corps parfait selon l’industrie qu’on peut aussi appelez mannequin.
Après tout qui peut connaître les tendances et la mode de la mode et qui mieux qu’eux ( après les stylistes et créateurs )?




87mm à prononcé eighty seven milli à été créée par trois mannequins de renom et ont su rapidement capté le publique grâce à leur notoriété de mannequin mais aussi grâce à leurs produits qui ont su arriver au bon moment et ont réussi à les propager dans les rues de Séoul assez rapidement.
87mm fait partie de ces marques à la hauteur de Supreme car à chacune des nouvelles release sur le site les produits phare sont très rapidement sold out. Qu’est ce qu'on les produits de chez 87mm de plus que les autre marques me direz vous?
Je vous répond tout simplement de la fraîcheur, un vent nouveau et des produits irréprochable pour un petit label, et comme ils le disent eux même « no concept but good sense » avec cette citation la mode semble être très simple pour les mannequins de 87mm.




Cette fraicheur leurs à permit de faire des lookbook « beau » en faisant poser leurs amis mannequin, de faire plusieurs collaboration et collection en changeant à chaque fois d’étiquette des vêtements, en créant un sous label de 87mm qui est 1987 studio et aussi de pouvoir faire un showroom à Paris lors de la fashion week.




On ne quitte pas la Corée du sud puisque la seconde marque, qui, créée par un mannequins, se nomme Chance Chance qui n’est qu’un autre ami des créateur de 87mm .
En ce qui concerne chance chance, on se confronte à un cas un petit peu différent de ses amis de 87mm car Kim Chan s’y connaît et au moins des connaissances de créateurs, en effet il confectionne certains de ces vêtements lui même.
Pour Chance chance le créateur s’est lancé dans un concept de «chance,et même un peu religieux » en utilisant le chiffre 7 qui est censé être un chiffre qui apporte la chance et de mettre le nom de la marque sur les produits.
Des idées simples mais qui se voit porté au rang de marque prometteuse grâce au matière et effet textile que le créateur utilise.
En effet pour certains de ces produits notamment les sweats, il utilise un effet gaufré sur l’inscription et c’est seulement cet effet qui rend l’inscription visible.





Les deux marques ont su se tiré leurs épingle du jeu. Je leurs souhaite bonne chance aux deux marques et j’espères les voir très prochainement sur le marché français.

PS: Cara Delevingne à quand ta propre marque ?









Mar 30, 2014

Low Classic "Young artists" F/W Collection




Je suis vraiment obsédée par Low Classic, je vous avais déjà parlé de la marque plus en détails ici, mais comment dire depuis peu la marque me touche de plus en plus à chacune de leurs nouvelles collections, et me font chérir encore plus les produits que j’ai en ma possession.
Pour leurs dernière collections le theme de leurs show était les « young artists » jeunes artistes, vu qu’ils ont demander à des jeunes artistes coréens de crée la scénographie qui à la fin se trouve être vraiment surprenante. On peut dire que ces artistes ont crée une sorte de musée éphémères avec leurs créations et que la marque Low Classic leurs en a donner l'occasion. Une très belle initiative qui mérite d'être applaudit. 
 L’inspiration artistique apporte un vent nouveau à la marque et nous offre aussi de nouvelles couleurs pour lutter contre l’hiver prochain et qui sait peut être  que d'ici l'hivers prochain on pourra avoir du Low classic en France ou même un shop pour les clients étranger. 

English/

I'm really obsessed with Low Classic , I already told you about the brand in more detail here, but how to say recently the brand touches me more and more with each of their new collections, and make me cherish even more the products I have in my possession .
For their latest collections the theme of the show was the " young artists ", they asked to young korean artists to created the scenography and at the end happens to be really surprising. 
We can say that these artists have created a kind of ephemeral museum with their creations and the brand Classic Low has given them the opportunity to be seen. A great initiative that deserves applause. 

The artistic inspiration brings a new wind to the brand and it also offer us new colors to fight against the upcoming winter. I hope that Low Classic will open a shop for her foreigner fan and clients who can't always travel to South Korea









Mar 8, 2014

Discover ASSK

ASSK est une marque basée à Paris , fondée par deux Australiennes Agatha Kowalewski et Sarah Schofield en 2012 . Un duo hors du commun qui élargi son champs de visions depuis leurs première collection.

La marque ASSK offre une gamme de vêtements unisexes qui mélange des imprimés graphiques, avec des inspirations très diverses venant de tout les milieux et toutes cultures, le seul point commun de toutes leurs créations et qui donne une certaines unité à la marque, cet aspect street wear.
Les produits sont forts même très fort visuellement, impossible de ne pas remarquer les vêtements ASSK, chaque pièce sert à la fois à renforcer le caractère de celui ou celle qui le porte. Décontractés, cools, les vêtements sont fait pour les jeunes prêt à explorer les merveilles de ce monde et à élargir leurs propre champs de visions.

La jeune marque a eu la chance de participer à la New York fashion week récemment grâce a Vfiles pour leurs secondes éditions de «  Vfiles made fashion  ». Pour cette deuxième éditions ASSK à présenter une collection automne/hiver beaucoup plus centré sur le street wear des années 90 avec un imprimé qui peut aussi rappeler un autre que la marque Supreme a utilisé dans une de ces précédente collection, mais on n'y voyait pas de plagiat ou quoi l'univers des deux marques reste totalement différent.


English /

ASSK is a brand based in Paris , founded by two Australian Agatha Kowalewski and Sarah Schofield in 2012. An unusual duo that expanded its fields of view since their first collection.

The brand ASSK offers a range of unisex clothing that mixes graphic prints with a wide range of inspirations from all backgrounds and all cultures, the only common point of all their creations and gives a certain unity to the brand is their street wear look .
The products are very strong  visually it's impossible to not notice the ASSK clothing , each piece serves  to strengthen the character of the person who wears it. Casual , cool , their clothes are made ​​for young people ready to explore the wonders of this world and expand their own fields of view .

The new brand was fortunate to participate in the New York fashion week recently thanks to  Vfiles for their second editions of " Vfiles made ​​fashion ." For this second edition ASSK has presented a  autumn / winter  collection who is much more focused on 90s  street wear  with some print who can also make us remember  Supreme who has used a similar  one  in one of the previous collection, but there is no plagiarism or what the world of two brands still totally different.








Cette même collection marque un changement pour la marque en effet, elle est beaucoup plus sobre et vise un public beaucoup plus vaste par rapport au précédente qui était beaucoup plus de la lignée de KTZ, Boy London et avait une inspiration très punk alors que pour cette dernière, l'esthétique hip hop reviens en force pour le plus grand plaisir ou malheur des «  fashion addict  »


This same collection marks a change for the brand in fact, it is much more simple and is a much wider audience compared to the previous one which was much more in the line of KTZ, Boy London and had a very punk inspiration. The hip hop  aesthetics is back in force for the pleasure or misfortune of "fashion addict"








Feb 24, 2014

La culture c'est cool mais pas pour tout le monde

La grande tendance du moment c'est de s'inspirer des cultures considérées comme «  inférieur  » ou des tendances qui naissent dans la rue, un bien pour les marques et un mal pour les fondateurs de ces  "mouvement, culture" qui se retrouvent réduit à de simples vêtements porté par une « élite » qui n'y connait absolument rien à par que c'est à la mode ou juste tout simplement à cause des stars et des sites web tels que Tumblr.
Pour ne pas citez de marque les inscriptions en arabe, japonais; signes religieux, culturelles ont tous des significations si ils sont mal utilisés cela peut donner un mauvais message aux produits.


Y'en a marre de voir des personnes sensées être cultivées se moquer des cultures et les utiliser juste pour l'argent. Et je ne parle pas de ce fameux imprimé d'un sac d'une marque française de quatre lettres qui a été très utilisé par les personnes d'origines africaines et très recemment utilisé par une autre grande marque de luxe française.